Éplucher les légumes : éplucheurs et techniques

Eplucheurs et techniques pour les dys

À vrai dire, éplucher les fruits et légumes n’est une partie de plaisir pour personne, surtout lorsqu’on débute ou ne cuisine pas souvent. On a toujours du mal à trouver le bon éplucheur, ça ne va jamais aussi vite qu’on voudrait, et c’est frustrant de voir partir en déchets des couches entières de nourriture .    

Pour un cuisinier dyspraxique ou ayant d’autres difficultés liées à la motricité, l’épluchage devient un défi particulier, à cause de la complexité du geste que l’on doit mettre en place et du danger de se couper les doigts.

Bons outils et bons gestes !  

Chacun réagit différemment face à cette difficulté : certains évitent au maximum d’éplucher, achètent des légumes pré-découpés ou préfèrent juste laver et gratter ou brosser la plupart des légumes et fruits (et ils n’ont pas tort, beaucoup d’aliments n’ont pas forcément besoin d’être épluchés, et notamment les pommes de terre, les aubergines, les courgettes, les concombres, les pommes, les poires …), d’autres finissent par trouver leurs propres techniques et astuces. 

Malgré les difficultés évidentes que cette nécessité d’éplucher provoque chez les DYS, je constate que beaucoup d’entre eux n’abandonnent pas. 

Si je vous propose cet article, c’est que, premièrement, je suis inspirée par les progrès de ma fille Sonia, qui se débrouille de mieux en mieux pour éplucher divers aliments (donc ça peut s’apprendre ! ), et, deuxièmement, je suis persuadée que le choix de bons outils et de bons gestes devrait être placé au centre de cet apprentissage.  Voici donc, pour moi, les points de départ clés :   

  • Sans quelque entrainement, éplucher c’est difficile pour tout le monde ;
  • Comme tout le reste, ça s’apprend (sauf dans les cas d’un handicap très important bien sûr), et c’est plus facile qu’écrire avec un stylo, par exemple ;
  • Le choix de l’éplucheur est très important (il faudra trouver celui qui VOUS convient le mieux) ;
  • La mise en place d’une bonne technique et d’un bon geste (qui assurent de bons appuis, la sécurité, prennent en compte vos particularités, etc.) est très important.

Idéalement, la bonne technique d’épluchage adaptée à votre profil devrait être travaillée avec un(e) ergothérapeute ou psychomotricien(ne), mais malheureusement ce n’est pas accessible à tout le monde.  En revanche, il existe un large choix d’ustensiles et des vidéos qui montrent des techniques différentes. Avec l’aide d’un parent ou d’un ami, on peut  beaucoup plus facilement trouver la bonne façon de faire, pour pouvoir ensuite progresser à son rythme.   

En lisant les témoignages des adultes ou des parents d’enfants dyspraxiques, que ce soit à propos de leurs expériences culinaires ou à propos d’autres défis de la vie quotidienne, je constate que la motivation, la persévérance, la bonne prise en compte de ses propres particularités et l’appui sur des outils compensatoires permettent d’atteindre des résultats impressionnants.  Donc, si la cuisine vous intéresse vraiment et vous êtes prêt à investir un peu de temps, pour ne pas être limité dans le choix de vos recettes, il n’y a peut-être pas de raisons de capituler devant l’épluchage. Quant à vos enfants, plus ils commencent tôt, plus ça sera facile pour eux. 

Épluchage : petite démo 100% DYS 

Il y a 1 an encore, à 17 ans, Sonia n’arrivait pratiquement pas à éplucher les légumes – et avait réellement peur de le faire, découragée par sa défaillance ! Or Sonia envisageait de rentrer au CAP « Agent Polyvalent de Restauration » et l’équipe médico-psychologique qui assurait sa prise en charge s’est mobilisé à ce moment pour la préparer le mieux possible pour la rentrée. Sa psychomotricienne avait travaillé avec elle le bon geste, que Sonia continue à utiliser lors des travaux pratiques en cuisine et à la maison, de plus en plus efficacement. 

Même si le résultat n’est pas parfait, elle peut éplucher les pommes de terre, les carottes, les pommes etc. en autonomie, à l’aide d’un éplucheur « rasoir ».

Voici la technique que Sonia a apprise (c’est moins beau certes qu’une démonstration d’un professionnel mais c’est 100% DYS avec un résultat très convenable) :

 

Types d’éplucheurs (épluche-légumes)

Pour pouvoir choisir l’ustensile qui vous convient le mieux, il faut connaître l’offre du marché. Je vous propose donc un aperçu des éplucheurs que vous pouvez trouver dans les grandes surfaces, sur Internet ou dans les magasins spécialisés (cette liste n’est sans doute pas exhaustive).  

  • Éplucheur économe

Couteau ÉconomeHistoriquement, c’est un des premiers types d’épluche-légumes apparu en Europe, et il reste toujours très populaire.  Le modèle a été inventé en France en 1929 par Victor Pouzet (d’ailleurs le nom « Économe » est une marque déposée), et aujourd’hui il est un de 2 principaux types d’éplucheurs. 

 

 

  • Éplucheur rasoir 

Éplucheur rasoirInventé beaucoup plus tard par le suisse Alfred Neweczerzal, l’éplucheur « rasoir » est le deuxième principal type d’épluche-légumes sur le marché.  Certaines personnes atteintes de dyspraxie (y compris ma fille) le trouvent plus adapté que le couteau « économe ». 

 

 

Ces 2 types d’éplucheurs se déclinent en beaucoup de modèles dérivés, avec des améliorations ergonomiques,  et même en versions automatiques. 

  • Éplucheur avec une manche anti-dérapante

Éplucheur manche ergonomique

Les éplucheurs à manche ergonomique, épaisse et anti-dérapante, assurent une bonne prise en main.

Ces  grosses poignées arrondies sont disponibles aussi pour les éplucheurs « rasoir » que pour les « économes ».   

 

 

  • Éplucheur Double-sens 

 

Éplucheur à double sens

Un éplucheur pouvant être utilisé dans les 2 sens peut être pratique en cas de problèmes de coordination

 

 

 

 

  • Éplucheur pour les gauchers

Eplucheur pour les gauchers

 

Il est bon à savoir qu’il existe des éplucheurs conçus spécialement pour faciliter la prise en main par les gauchers  

 

 

  • Éplucheur automatique

Éplucheur automatique One Touch

Très utile pour ceux qui manquent de force dans les mains, cet éplucheur électrique fonctionne avec une pile et épluche tous légumes ou fruits sans effort, grâce à un système de vibration.

 

 

  • Éplucheurs qui font tourner l’aliment sur lui-même (le principe du « tour à bois ») :

Épluche à manivelle

à manivelle

 

 

 

 

Éplucheur électrique

ou électrique.

 

 

 

 

  • Brosses à légumes (conseillées par de nombreux adultes DYS) 

Enfin, si vous choisissez de ne pas éplucher mais juste de gratter vos légumes et fruits, il y a des brosses à légumes ergonomiques, par exemple une brosse « palmbrush » qui se tient dans la paume de la main (avec des principes de prise en main différents).

Brosse à légumes palmbrushBrosse à légumesEplucheur raclant

 

Brosse à légumes ergonomiqueou encore une brosse en trois parties avec une liaison souple qui s’adapte aux formes des aliments. 

 

 

 

 

Techniques pour éplucher

Le bon geste est aussi important que le choix de l’ustensile. Voici quelques techniques d’épluchage utilisant des différents éplucheurs.  

 

  • Technique N°1, avec un couteau « économe » 

  • Technique N°2, avec un couteau « économe » 

  •  Technique N°3, avec un éplucheur « rasoir »

https://www.youtube.com/watch?v=nzEcWDQ1tnk

  • Technique N°4, avec une brosse à légumes 

 

On va s’arrêter là pour le moment, en espérant de pouvoir compléter un jour cette petite étude de marché avec des démonstrations et conseils des ergothérapeutes…  à suivre ! 

Si vous avez des conseils ou des astuces à partager, n’hésitez pas à laisser un commentaire ! 

 

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Avatar Aud dit :

    Merci pour cet article plutôt complet 😉
    Je précise que l’éplucheur « rasoir » m’a une fois entamé l’ongle presque jusque la chair… Bon j’étais en train d’éplucher un rizome de gingembre, pas la forme la plus évidente.
    Donc il vaut mieux rester vigilant. 😊

    • Avatar Natalia dit :

      Merci beaucoup Aud !
      Vous avez raison, d’ailleurs il faut que je complète l’article avec ce petit rappel ! Certains DYS utilisent des gants de protection pour la cuisine (gants anti-coupures), à voir 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *